DuoDay ou le jour annuel de ma déconnexion

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 16 mai, je crois que je vais exercer mon droit à la déconnexion. Vous connaitrez mes atouts & qualités le lendemain… ou pas ;-p.

Mais pourquoi ce DuoDay m’exaspère-t-il tant?

C’est un le jour annuel où des valides adoptent un handi pour la journée, afin de lui montrer le monde du travail.
Bon… Déjà imaginez une autre formule : un homme adopte, pour la journée,  une femme pour lui montrer le monde du travail et pour découvrir les « atouts et qualités de la femme ». On pourrait aussi interchanger « femme » par « personne de couleur » etc. Ca ne gène toujours personne?
L’an dernier, durant cette journée, nous avons vu fleurir des selfies dans tous les sens du l’entrepreneur valide et son handi du jour. Je ne peux conseiller que la lecture de l’article d’Elisa Rojas, avocate handi, sur le DuoDay2018: https://auxmarchesdupalais.wordpress.com/2018/04/26/26-avril-2018-triste-duoday/
Je me souviens notamment d’une tablée au resto avec des ministres et leurs handis avec comme légende les noms de chaque ministre terminée par « et leurs binômes ». Les handis avaient donc perdu toute identité au passage… Malaise…

Lors de cette journée, honnêtement, je me suis sentie mal et insultée. Mal de voir des handis brandis pendant une journée pour donner bonne conscience à certains et insultée que certains déclarent découvrir notre quotidien en une journée, journée qui plus est sur leur propre lieu de travail. En une journée, je doute franchement qu’une personne puisse appréhender nos efforts quotidiens pour nous inclure dans la société, notre logistique à la seconde près, notre vie administrative etc etc. Attention : je pense que des entrepreneurs ont été sincères et ont peut-être par la suite proposé un stage voire un contrat. Mais où sont les chiffres? Sauf erreur, il n’y a eu aucun retour chiffré. Et ces entrepreneurs là n’ont sans doute pas fait une com’ tambour battant toute la journée.
Puis, il y a ce besoin inconditionnel de montrer les handis comme une source d’enrichissement, une source abondante d’atouts et de qualités. Enfin, une source tarissable au bout de 12h, puisque, rappelons-le, le taux de chômage des handis est de 19%, soit deux fois supérieur au taux national. Et notons qu’il y a eu une hausse de 3,5% entre 2017 et 2018.

Je voudrais en profiter pour signaler ce sondage d’Ifop montrant que 89% des handis interrogés n’ont pas confiance dans le gouvernement pour mieux prendre en compte leur situation.

Bref… Le 16 mai, je me limiterai aux emails en terme de « connexion » ;).

Bonne semaine 😉

{lang: 'fr'}
Ce contenu a été publié dans coup de gueule, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *