Quand ça tombe à l’eau…

Voici un email que j’ai adressé au service des sports de l’université de Grenoble, dimanche :

Je m’adresse à vous suite à une discussion avec les maîtres nageurs de la piscine du campus.

Je suis étudiante et je suis en fauteuil roulant électrique (je ne marche pas du tout). Il y a 2 ans, je me suis renseignée sur les piscines de Grenoble car la natation est le seul sport où je bouge réellement.
Je suis tombée sur le site du Siuaps qui vante l’accessibilité et le système de mise à l’eau installé à la piscine campus, piscine d’ailleurs très facile d’accès par le tram contrairement aux autres piscines grenobloises.
Une fois une accompagnatrice trouvée, je suis donc allée à la piscine. On m’a alors appris que le système de mise à l’eau était en panne mais que les maîtres nageurs pouvaient me mettre à l’eau sans problème. C’est ce que nous avons fait durant toute l’année 2010-2011, sans problème.
Après une pause durant 2011-2012, j’ai repris cette année la natation chaque week-end avec le même principe : les maîtres nageurs me mettent à l’eau car le système n’est toujours pas réparé…
Cela ne semblait pas poser de problème jusqu’à aujourd’hui où la maitre nageur nous a déclaré qu’ils avaient décidé de ne plus aider les nageurs à aller à l’eau pour préserver leur dos.
Je comprends tout à fait leurs raisons mais il y a des questions qui demeurent :
– Pourquoi le site internet continue-t-il à vanter l’accessibilité du bassin qui s’avère inexistante?
-Pourquoi le système de mise à l’eau est-il en hors service depuis maintenant 6 ans? Est-il envisagé de le réparer?
-Pourquoi ne nous prévient-on pas à l’accueil que la mise à l’eau est très problématique, nous laissant payer l’entrée voire un abonnement dans mon cas?
-Quelle est réellement la politique concernant les personnes handicapées? Car je suis tombée depuis octobre sur des maîtres nageurs qui ne m’ont jamais parlé de leur décision…

Aujourd’hui, mardi, donc 2 jours après cet email, le directeur du service des sports m’a donné rdv pour mardi prochain, avec le chef du bassin, pour discuter des solutions éventuelles à ce problème d’accessibilité.

 

Une réponse rapide, un rdv, bref je trouve les premières réactions très positives! Je vous tiendrai au courant de la suite… 😉

A suivre

{lang: 'fr'}
Ce contenu a été publié dans Anecdotes, coup de gueule, Sport, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Quand ça tombe à l’eau…

  1. Ping : Un peu de flottement… |

  2. Ping : Quelques courbatures… |

  3. Ping : La goutte d’eau… |

  4. Ping : Se jeter (enfin !) à à l’eau |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *