Les portes : une relation conflictuelle

Maintenant, les nouveaux bâtiments sont rendus souvent parfaitement accessibles, à un détail près : les portes. En effet, j’ai l’impression de voir de plus en plus de portes équipées de groume (un ressort qui leur permet de se refermer toutes seules).

Il paraît que c’est une sécurité (coupe feu) etc etc. Parfois, je pense que c’est juste pour permettre aux gens d’oublier de refermer les portes sur eux (surtout lorsque les portes de toilettes sont équipées de ce fameux groume).

En tout cas pour moi, ça s’apparente à une séance de musculation : je dois en même temps tirer la porte, la tenir ouverte, avancer le fauteuil tout ça avec un bras et les pieds en un temps record car certaines portes sont badgées. D’ailleurs, j’y arrive de mieux en mieux, je vais lancer un championnat d’ouverture de porte!!

Il y a des systèmes alternatifs comme à mon école d’ingénieur où ils m’ont motorisé une porte de toilettes à groume.

Dans un monde parfait, ces groumes seraient éradiqués :-).

{lang: 'fr'}
Ce contenu a été publié dans coup de gueule, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les portes : une relation conflictuelle

  1. Haha, un championnat d’ouverture de portes, je suis partant !

    C’est quand la date limite pour s’inscrire ? ^^

    Sinon j’aime beaucoup la dernière photo, elle est cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *