Londres et Oxford

Il y a quelques années, je suis allée à Londres. Vous pouvez toujours trouver les articles de l’époque.
Et cette année, j’ai embarqué ma p’tite soeur pour une semaine à Londres et à Oxford où habite une amie.

Depuis mon premier séjour, une nouveauté fort appréciable a été mise en place : un Eurostar passant par Lyon évitant de changer de gare à Paris. Ainsi le samedi, nous voilà parties. Ça vaut vraiment le coup d’être handi dans l’Eurostar : on voyage à tarif réduit en première classe dans laquelle des plateaux repas et des boissons sont servis, hé hé ;).

Après un arrêt d’une heure à Lille pour les contrôles à la frontière, nous sommes arrivées sans encombre à Saint Pancras… L’ascenseur était en panne, la gare vide à cette heure tardive! « Heureusement », les escalators étaient arrêtés donc j’ai pu en dévaler un en priant qu’il ne se mette pas à se déplier en escalier… Premiers rires londoniens.

J’ai préparé ce voyage à partir de mai… Oui je sais, j’ai une légère tendance à anticiper. J’ai passé des heures à chercher THE bon hôtel, je voulais un hôtel plus central que celui du séjour précédent. Mon choix s’est arrêté sur The Tavistock Hotel, à 10 min à pied de la gare, entouré de square et de l’université UCL donc quartier sympathique et bien placé par rapport au centre. Il est symbolisé par la bulle bleue sur la carte à la fin de l’article… Et j’ai oublié de prendre des photos de la chambre!! Voici un extrait de mon commentaire sur TripAdvisor :

Il y a une marche pour entrer dans l’hôtel mais les portiers sortent une rampe si besoin. Le personnel est très gentil.
La chambre 342 est une chambre accessible PMR pratique avec un lit double et un lit simple. Dans la salle de bain : une douche à l’italienne avec siège fixé au mur (pliable), avec une barre à gauche du siège. Les toilettes sont en face du lavabo avec la barre d’appui à droite. Le lavabo est un peu haut.
[…]

Le dimanche, le mot d’ordre était « tranquille ». En effet, le premier jour d’un voyage, je suis souvent patraque. Et ça tombait bien car c’était le seul jour pluvieux. « Tranquille » mais l’après-midi, nous avons quand même voulu aller rendre visite à quelqu’un…

Et finalement, nous avons fait une dizaine de kms, c’est le parcours en orange sur la carte à quelques rues près.

Lundi, les choses sérieuses ont commencé, nous avons pris un taxi (les black cabs sont tous accessibles, un vrai paradis) direction le Natural History Museum. Nous sommes arrivées 5 min avant l’ouverture (on va dire que c’est mon côté scandinave) et du coup, nous avons pu voir le magnifique hall d’entrée plutôt vide et l’apprécier à sa juste valeur :

Deux heures plus tard, il y avait une foule compacte assez impressionnante.
Nous, nous sommes alors parties, le programme étant de descendre à pied jusqu’à la Tamise en visitant les quartiers de Kensington et de Chelsea. Le parcours est en violet, toujours à quelques rues près. Après une balade d’environ 8 kms, nous avons pris un taxi pour l’hôtel où nous devions préparer nos bagages pour notre voyage à Oxford…

Oxford est à une heure de train de Londres. L’an dernier, suite à mon buzz avec la SNCF, une doctorante britannique m’avait contactée, travaillant sur l’accessibilité des trains anglais. Nous avions un peu correspondu. Et en mai, quand j’ai décidé de ce voyage, je l’ai contactée pour avoir des conseils. Et heureusement! Il y a des trains à destination d’Oxford à partir des gares de Paddington et de Marylebone. Les trains au départ de Marylebone sont moins chers mais la doctorante m’a appris que selon les dimensions du fauteuil, je ne pourrais peut-être pas prendre ces trains!  Et cette info a été primordiale car mon fauteuil s’est révélé en effet trop large (63 cm) pour Marylebone (les dimensions maximales pour Marylebone : longueur : 104cm,  largeur : 56cm, poids : 136 kg). J’ai donc réservé un train au départ de Paddington. Pour l’assistance, c’est assez semblable à Acces plus, le service français. J’ai envoyé un email, ils m’ont confirmé l’assistance et m’ont demandé de me présenter 30 min à l’avance.

Train vers Oxford

Le voyage s’est déroulé sans aucun problème. Nous avons découvert une ville magnifique, l’une des plus belles villes que je n’ai jamais vues. L’université d’Oxford est composée d’une trentaine de collèges somptueux.
Voici quelques photos :

Oxford a servi de lieu de tournage pour certaines scènes d’Harry Potter.

Salle à Manger de Poudlard

L’originale (qui sert de cantine midi & soir)

 

… n’y était plus

 

 

 

 

 

La bande à Malfoy…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons eu un privilège incroyable car mon amie travaillant à l’université d’Oxford avait un pass, nous avons pu visiter plein de collèges gratuitement et parfois des collèges fermés au public!
Nous sommes aussi allées à Woodstock, à 45 min d’Oxford en bus, pour visiter le palais de Blenheim dans lequel est né Churchill.

Un petit palais…

L’aile ouverte au public était complètement accessible :

Côté hôtel, nous avons séjourné au George Street Hotel, un hôtel très central. Et cette fois-ci, j’ai les photos :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et un extrait de mon commentaire TripAdvisor :

La chambre PMR est globalement agréable, avec une douche à l’italienne, siège de douche non fixé et des barres d’appui.
Le lit King Size est très confortable mais aussi très haut…
Il y a une porte coupe feu juste devant la porte de la chambre donc il est impossible d’entrer/sortir seul(e), quelqu’un doit tenir les portes.

 

 

 

Mais dans cette chambre, il y avait un truc trop bizarre, une veilleuse verte se réfléchissant dans tous les miroirs. Une fois les lumières « normales » éteintes, la chambre était plongée dans une lumière psychédélique verdoyante!!! Mais mes sacs referment toutes sortes de chose dont du scotch noir…

Et jeudi après-midi, nous sommes reparties vers Londres avec un pincement au coeur car nous avons extrêmement adoré Oxford et son ambiance.

Nous sommes retournées au Tavistock Hotel mais nous avons eu une autre chambre, la 742 et nous avons découvert que les étages 7 et 8 étaient à une température effroyablement élevée. Sans clim, nous avons très mal dormi mais heureusement le lendemain nous avons pu changer de chambre et retourner dans la 342. J’ai failli acheter un thermomètre juste pour mesurer les écarts de température entre les étages, tellement que la différence était incroyable.

Le vendredi matin, la nostalgie oxfordienne a laissé place à de l’excitation car nous allions visiter le Buckingham Palace et je suis une très grande fan de la Reine :D. Cette visite n’est possible qu’en août, lorsque la Reine est en vacances en Ecosse.
L’entrée « accessible » est tout simplement l’entrée principale du château :

L’intérieur du palais est accessible  et nous avons demandé à ressortir par les jardins. Or pour accéder par les jardins, en fauteuil, il n’y a pas d’autre choix que de passer devant les appartements privés de la Reine, svp! 😀

Après avoir bien profité, nous y sommes restées trois bonnes heures, lol, nous avons visité le quartier de Westminster et l’Abbaye de Westminster.

Et nous sommes rentrées à pied à l’hôtel, c’est le parcours vert (environ 9 km).

Difficile de repartir sans une séance de shopping, le samedi y a été consacré (parcours jaune). Nous avons d’abord visité le marché couvert Apple de Covent Garden :

Très mignon mais à part les échoppes temporaires, les petites boutiques ne sont pas accessibles. Nous avons ensuite fait Oxford Street, Regent Street avec un petit détour par Soho pour nous excuser de notre élan capitaliste de la journée :

Et dimanche nous avons du reprendre l’Eurostar pour plonger dans la canicule… Snif :

 

Nous avons donc fait près de 10 kms chaque jour :

______________________________________________________________

Petite pause pipi :

Il est évident que plus les années passent, moins j’ai de mal à trouver des toilettes accessibles et c’est franchement merveilleux… A Londres et à Oxford, il y a bien sûr des toilettes dans tous les lieux touristiques, y compris dans Buckingham Palace. On en trouve aussi dans les magasins et les restaurants. Mais il faut parfois la « Radar Key » que j’ai pu commander sur internet. Elle ouvre 10 000 toilettes accessibles au Royaume-uni…

{lang: 'fr'}
Ce contenu a été publié dans Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Londres et Oxford

  1. Maroussia dit :

    Voyage parfaitement organisé et super article !! Merci ❤️

  2. Nora dit :

    Ça donne vraiment envie, c’est très différent de ce que j’ai pu voir en Ecosse. Bravo pour l’organisation !!!!

  3. Lynne Collis dit :

    Je suis ravie que mes infos de train britannique vous étaient utiles et que vous avez passé des bonnes vacances. J’ai appelé les exploitants des trains pour avoir les dimensions maximales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *