En roue libre en Bretagne

(Ou en Loire Atlantique ūüėČ pour les pointilleux)

En plein n-i√®me confinement, j’ai re√ßu une invitation √† un mariage pour le week-end du 31 juillet au 1er ao√Ľt, pr√®s de Nantes. Je me rappelle d’un m√©lange ¬ę¬†Oh trop bien!!/Quoi une f√™te, avec des gens et tout et tout?!¬†¬Ľ. Mais hauts les coeurs, j’ai imm√©diatement contact√© Marie de HandiTourGuide que j’avais rencontr√©e quelques jours avant le 1er confinement (les confinements, nouveaux rep√®res chronologiques ^^) pour qu’elle m’accompagne √† l’autre bout de la France. Petit √† petit, desfois avec un sentiment d’irr√©alit√©, l’organisation s’est mise en place et j’ai d√©cid√© de partir une semaine enti√®re pour visiter cette r√©gion.

Plantons le décor.

Tout d’abord, le plus important a √©t√© de trouver un h√©bergement. Vu la dur√©e du s√©jour, je visais plut√īt un g√ģte et au cours de mes recherches, je suis tomb√©e sur des chambres d’h√īte trop mignonnes dans un domaine viticole Le Fief aux Dames. Et je n’ai pas regrett√© mon choix : chambres tr√®s confortables, salle de bain top, petit d√©j super (croissants, pain, g√Ęteau du jour, yaourt maison, jus de raisin maison etc) au milieu d’un vignoble, avec des h√ītes super sympas : le monsieur m’a remplac√© avec efficacit√© la c√©l√®bre pi√®ce de cale-pied qui n’a pas manqu√© l’occas’ de se casser (certains la connaissent bien, hein ;)). Il y avait peut-√™tre un petit b√©mol : une route d√©partementale qui ne passait pas inaper√ßue mais perso, je m’y suis assez vite habitu√©e.

La traditionnelle photo de la salle de bain

Un autre point important √©tait le moyen de transport car le lieu du mariage √©tait au milieu de nulle part et je voulais aussi visiter la r√©gion. J’ai alors utilis√© pour la premi√®re fois la plateforme Wheeliz de location de v√©hicules am√©nag√©s pour les fauteuils entre particuliers. En th√©orie, c’est une tr√®s bonne id√©e, en pratique je suis tomb√©e sur un proprio relou, d√©sorganis√©, peu coop√©ratif, √©gocentrique (oui, il m’a un peu √©nerv√©e ^^) qui nous a pos√© quelques soucis, mais le v√©hicule √©tait fonctionnel. Je m’attarderai pas sur les d√©tails car c’√©tait vraiment casse-pied du d√©but √† la fin avec ce monsieur, je conseillerais d’√©changer plus longuement avec le proprio avant la location pour bien se mettre d’accord sur l’organisation. J’ai √©t√© un peu na√Įve sur ce coup l√† . Mais bon, la voiture a bien servi, nous avons pu rouler 700 kms ;p.

Et enfin, le trajet en train (Grenoble-Lyon-Nantes). Pour une fois, rien √† signaler √† part la suppression √† moins d’une minute du d√©part du TER du retour (Lyon – Grenoble) mais c’est juste un d√©tail ;).

Maintenant, qu’y ai-je fait?

J’ai commenc√© par visiter Clisson, un village m√©di√©val bien charmant (et haut lieu du Hellfest hors p√©riode covidienne).

Clisson

Puis il y a eu l’√©v√®nement mondain de la semaine, le mariage, sur le week-end, dans une guinguette au bord du lac. Ce fut l’occasion de retrouver la bande grenobloise (sch√©ma vaccinal complet pour tout le monde) pr√©pos√©e aux mariages (notre 3e !). Un tr√®s chouette moment !

La Guinguette, l’Escampette
Lieu de la c√©r√©monie la√Įque
Toilettes accessibles de la Guinguette ūüėČ

Puis pendant les 3 jours restants…

J’ai visit√© Nantes, sa galerie des machines et son ch√Ęteau des Ducs de Nantes (compl√®tement accessibles) :

Le c√©l√®bre √©l√©phant qui marche, souffle de l’eau et barrit.
Le ch√Ęteau des Ducs de Nantes
La cour du ch√Ęteau

Puis, nous sommes all√©es √† Saint Nazaire et ses chantiers navals, ses plages, ses √©cluses et sa base marine avec la reconstitution d’un transatlantique (accessible) :

Chantier naval
Plage
Voilier attendant devant l’√©cluse (1)
Voilier attendant devant l’√©cluse (2)
Dans la base marine

Et j’ai fini par Pornic !!

Les c√©l√®bres bols de la fa√Įencerie de Pornic
Incontournable !
Balade en bateau (en style incognito)
Port de Pornic

Bref une semaine bien remplie et r√©ussie ūüôā

Ce contenu a été publié dans Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *